Ericsson ouvre un site de R&D axé 5G en France

Ericsson ouvre un nouveau site de R&D en France afin de soutenir le développement de la 5G en Europe. Celui-ci accueillera à terme 300 employés...
ERICSSON-5G001.jpeg

 

Un prérequis au développement de l’économie numérique est de disposer d’une infrastructure de réseau mobile fiable, sécurisée et performante. Avec la 5G comme plate-forme d’innovation, les fournisseurs de services de communication contribueront à la construction de la future société numérique, en étendant davantage leurs activités au-delà de la connectivité mobile, pour développer plus largement de nouveaux services destinés aux consommateurs comme aux entreprises.

Pour accompagner ce développement, Ericsson ouvre un nouveau site de R&D en ce début 2020, avec une montée en puissance progressive prévue jusqu’à 300 employés. Une première entité sera établie sur le site actuel d’Ericsson à Massy, au sein du pôle Paris-Saclay, l’une des plus grandes zones d’innovation en Europe. Cela permettra d’accéder à un bassin de compétences important et de favoriser les collaborations industrielles et universitaires. 

 

Fredrik Jejdling, vice-président exécutif et directeur général de la Business Area Réseaux d’Ericsson, commente :  » Nous reconnaissons l’importance économique et technologique du marché français et son influence en Europe. La richesse de l’écosystème technologique et les compétences clés présentes en France sont propices à la mise en place d’une forte présence R&D 5G dans le pays. Cette initiative permettra de renforcer le portefeuille logiciel 5G d’Ericsson, notamment dans le domaine de la sécurité, en particulier pour les marchés français et européen. Elle soutiendra également notre activité en Europe en apportant les dernières innovations à nos clients« . 

Franck Bouétard, PDG d’Ericsson en France, déclare : « Cet investissement du groupe Ericsson est la reconnaissance de l’excellence française en matière de compétences d’ingénierie et d’expertise R&D. Il permettra à Ericsson de s’appuyer sur la richesse de l’écosystème français, en mettant l’accent sur la 5G et la sécurité« .

Ericsson emploie actuellement 15.000 ingénieurs R&D en Europe, ce qui représente 60% de l’ensemble de ses équipes R&D. Au total, la société possède 18 centres de R&D en Europe, notamment en Finlande, en Allemagne, en Hongrie, en Irlande, en Italie, en Pologne, en Espagne et en Suède. 

 Alors que le déploiement de la 5G prend de l’ampleur pour les opérateurs de télécommunications dans le monde entier, la proximité avec ses clients est particulièrement importante pour Ericsson. En septembre 2019, Ericsson a réalisé un investissement de 500 millions de couronnes suédoises dans son usine de Tallinn, en Estonie, pour renforcer ses capacités de production 5G en Europe.

C’est Birgitta Finnander qui prendra la direction de ce centre de R&D d’Ericsson en France dès ce mois de janvier. Birgitta Finnander a rejoint Ericsson en 1990. Pendant la majeure partie de sa carrière, elle a travaillé en R&D et en gestion stratégique des produits pour les systèmes mobiles. Depuis 2000, elle a occupé divers postes de direction au sein du groupe Ericsson. Avant de prendre la responsabilité du centre de R&D d’Ericsson en France, Birgitta était responsable des centres de R&D d’Ericsson en Pologne et en Ukraine.

Birgitta Finnander est titulaire d’un Master of Science en Physique Appliquée et en Ingénierie Electronique de l’Université de Linköping, en Suède.